De quoi sont-ils vraiment morts? / Jacques Deblauwe

Posté par le 19 septembre 2013 dans Historique | 2 Commentaires

9782756410029FS

 

De quoi sont-ils vraiment morts ou de quelles maladies souffraient-ils ? La médecine fait sans cesse des progrès. Désormais, au vu des documents dont on dispose (rapports d’autopsie, témoignages, tests ADN, etc), il est possible de remettre fondamentalement en cause les diagnostics qu’établirent les médecins d’alors sur la mort de grands personnages.

Le docteur Jacques Deblauwe s’est ainsi penché sur près d’une trentaine de cas.

Et ses découvertes sont saisissantes : Saint Louis n’est pas mort de la peste ni François 1er de la syphilis, comme on l’a toujours dit.

L’auteur enrichit aussi nos connaissances : il analyse le genre de folie dont souffrit Charles VI et les causes de l’impuissance de Philippe Auguste.

Autre découverte : ce fut un infarctus du myocarde qui emporta Charles V en 1380.

En se mettant au chevet de l’Histoire, Jacques Deblauwe rouvre ainsi de célèbres dossiers et bouleverse bien des idées acquises.

La préface est de Franck férrand

 

 

Mon avis :

Ce livre j’ai eue envie de le lire pour changer un peu, et quand j’ai vue Franck ferrant je me suis dit cela pourrai être pas mal.

J’ai bien aimé cette lecture même si j’ai eue du mal a la finir j’avoue, a la moitié du livre j’en avait marre.

Connaitre la fin des personnages mieux expliqué que dans les livres d’histoire de l’école c’est bien, mais tout les termes employés après pour décrire les symptômes et quelles maladies ça doit être … ce fut un peu rébarbatif.
Pas de connaitre la maladie, mais les termes employé, je suis pas médecin et certains j’ai eue du mal a les comprendre, et j’en ai plusieurs que je n’ai pas compris.

A part cela dans l’ensemble ce livre est intéressant, même si je me suis perdue au milieu des Louis, duc, Monsieur, Madames et cie… que c’était compliqué leur époque, ce marié les uns entres les autres quel bazar.

Plus tout ces enfants morts dont le titre passe à l’enfant suivant pfiouuuu….. sais pas trop comment ils s’y retrouvaient a l’époque.

 

Un bon livre pour les férus d’histoires ou ceux qui comme moi ont envie d’en savoir plus, mais sans se prendre la tête avec les termes médicaux.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  1. Oh tiens, celui-ci retiens mon attention ! J’apprécie beaucoup l’Histoire et tout ce qui s’y rapporte; les livres historiques en font donc naturellement partie.
    Il a l’air truffé d’anecdotes, et puis l’avantage précisément est qu’on n’est pas forcément obligé de TOUT lire comme dans un roman non ?
    Merci en tout cas pour la découverte 🙂

    • @Livy: ben ya une suite dans un sens ça commence par un roi et ça se suit mais tu peut si tu veut lire des parties sur ceux qui t’intéressent.
      Moi j’ai tout lu dans l’ordre, bon me suis un peu perdu dans les Louis et cie parce que au final y’en a un paquet pfiouu.
      J’ai eue du mal a finir la lecture car les termes techniques de maladies j’ia eue un peu de mal a digéré, mais toute la partie avant ou il raconte les derniers jours de ceux qui sont morts avec la maladie décrites par les médecins de l’époque ça ça m’a beaucoup plu.

      J’avait envie de changer un peu de lecture.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bilan lecture 2013 - Le Coin de Pitch | Le Coin de Pitch - […] De quoi sont-ils vraiment morts? / Jacques Deblauwe […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green

CommentLuv badge
Note: Commenter is allowed to use '@User+blank' to automatically notify your reply to other commenter. e.g, if ABC is one of commenter of this post, then write '@ABC '(exclude ') will automatically send your comment to ABC. Using '@all ' to notify all previous commenters. Be sure that the value of User should exactly match with commenter's name (case sensitive).

%d blogueurs aiment cette page :